iNiMiTABLE DESiGN
Le projet Naos Action Design naît d’une vision insolite du design industriel axée sur l’idée de mouvement. Ils sont nombreux a avoir essayé d’imiter ce projet. Mais Naos est la seule réalité qui, sur ce thème, a su proposer avec cohérence une production de haute qualité et une recherche continue. Discutons-en avec Thomas Morbidelli, actuel directeur général et directeur créatif du projet. Comment le projet de l’Action Design a-t-il vu le jour ? Au milieu des années 80, le design industriel était en pleine phase d’expansion dans notre pays. La créativité italienne était reconnue dans le monde entier. Cependant cette recherche de formes toujours nouvelles a fini par devenir une recherche qui n’était pas toujours justifiée par des projets cohérents. Dans ce contexte, Naos a imaginé un nouveau scénario et, avec un groupe de designers, expérimente, conçoit et propose une collection de compléments d’ameublement unis par une caractéristique particulière : le mouvement. De quoi la première collection se composait-elle ? Il s’agissait d’une douzaine de tables grandes ou petites qui s’allongeaient, s’élargissaient et se transformaient synchroniquement grâce à des mécanismes de mouvement originaux. D’un côté, Naos imagine le futur, c’est-à-dire un dépassement de la recherche formelle comme une fin en soi, de l’autre, il est en contact avec le présent qui exige de trouver des sentiers moins battus, une ouverture vers un marché jusqu’à présent inexploré : des éléments d’ameublement qui animent notre intérieur. Quels designers ont-ils participé ? Au début, le studio Arnaldo Gamba et Leila Guerra, qui furent presque aussitôt rejoints par Donato D’Urbino et Paolo Lomazzi, continuateurs des expériences de l’Italian Style des années 70 qui leur avaient valu des prix internationaux, grâce à des objets qui sont encore exposés au MoMA de New York. Ce n’est qu’ensuite que sont venues les expériences avec Denis Santachiara, inventeur d’objets emblématiques des années 90, Mario Marenco, dont l’incorrigible ironie se sentait jusque dans sa façon d’imaginer une table, puis Giusy Mastro, qui a enrichi notre collection avec une étude sur les sièges, ou encore Yoshuharu Hatano, qui a donné au dessin de nos tables une nouvelle rigueur graphique provenant de l’essentialité sophistiquée de sa culture d’origine, la japonaise. Les mécaniques du mouvement sont la caractéristique distinctive de la marque Naos. En effet, les mécanismes de mouvement sont l’invention dont part le projet et qui aujourd’hui encore caractérise toute la production. Ces mécanismes permettent au produit de se mouvoir dans l’espace domestique, non seulement en s’agrandissant, comme les tables extensibles, mais aussi en déplaçant les plans dans différentes directions, en les élevant ou les abaissant, en les ouvrant ou les fermant et ainsi de suite. Tout cela grâce à des gestes très simples. Dans certains produits récents, les mécanismes de mouvement jadis cachés à l’intérieur des structures sont exposés à la vue pour souligner l’aspect de « machine esthétique domestique ». De surcroît, certains produits ont à présent été équipés de télécommandes sans fil qui ouvrent de nouveaux scénarios pour la recherche. A ces mécanismes ingénieux s’ajoute ensuite le choix des matériaux. Naos possède un savoir-faire productif profond, avec des machines de galvanisation à l’avant-garde. L’acier chromé est le matériau premier, associé à différentes teintes de cristal. Mais les mariages avec d’autres matériaux et d’autres types de finition ne manquent pas, comme la légèreté de l’aluminium, plus rarement le bois ou, récemment, la céramique. Autant d’éléments qui confèrent au produit une identité d’objet rigoureux, solide, consistant. Nous sommes persuadés que l’utilisation de ces matériaux permet d’interpréter nos produits au plus juste. Des objets faisant partie du secteur du meuble contemporain à tous les effets, avec un fort impact visuel, et corres- pondant à une idée particulière d’ameublement dont la valeur et la qualité productive sont explicitement représentées par la consistance des composants. Il s’agit néanmoins d’objets « difficiles » à produire. C’est là un autre de nos avantages. Ils sont nombreux à faire des tables extensibles en acier et en céramique. Mais les nôtres sont inimitables. Faire coïncider deux plans en cristal avec un mouvement fluide et un geste simple relève de la pure ingénierie de construction. Jusque tout récemment, certains des clients avec lesquels nous entrions pour la première fois en contact croyaient que notre technologie de construction provenait d’une entreprise allemande. Mais tout est rigoureusement et orgueilleusement made in Italy. Tout cela fait penser à un « système de valeurs » qui va au-delà du produit pour impliquer une philosophie de production. C’est la grande mission de l’Action design. En un sens, l’idée de mouvement inhérent au produit est une expression du mouvement de l’identité intime de l’entreprise Naos. Il ne s’agit pas simplement de produits en mouvement, mais d’une véritable philosophie d’entreprise. Dans un marché global, changeant, fluide, avec des scénarios toujours plus dynamiques, il est nécessaire que le flux des sollicitations et des propositions soit continu, varié, mais aussi cohérent. Le flux est mouvement, le mouvement est Action design.

Thomas Morbidelli